UN CENTRE FINANCIER RECONNU

Le Grand-Duché de Luxembourg est une place financière réputée qui, dans le cadre d’une diversification vers le secteur des assurances et réassurances, s’est doté d’une législation favorable au développement de ces activités.

Près de 300 compagnies de réassurances et plus de 200 grandes banques locales et internationales y ont déjà élu domicile.
La ville de Luxembourg accueille également de nombreuses institutions de l’Union Européenne.

gws-captive-luxembourg-captive-captive-reassurance-motivations-localisation


Situé au cœur de l’Europe, le Grand-Duché de Luxembourg est doté d’un excellent réseau de liaisons aériennes, routières et ferroviaires et dispose d’une infrastructure de télécommunications à la pointe de la technologie.


ENVIRONNEMENT FAVORABLE

Stabilité économique, financière et sociale
Au sein de l’Union Européenne, le pays jouit d’un environnement politique stable qui s’avère être un atout majeur pour les groupes internationaux. Le gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg est traditionnellement modéré et soutient activement l’initiative privée. Les autorités sont facilement accessibles et font souvent preuve de flexibilité dans le traitement de cas individuels. Les demandes formulées auprès des autorités de régulation locales sont généralement traitées par les preneurs de décision eux-mêmes.

Compétence professionnelle
Les captives de réassurances se sont implantées au Grand-Duché de Luxembourg depuis 1984, année de l’adoption de la loi sur le contrôle des entreprises d’assurances et de réassurances. L’environnement légal favorable, la compétence professionnelle et la qualité des services offerts par les banques, les avocats, les comptables et les sociétés de gestion spécialisées ont permis l’essor du secteur de la réassurance.

Personnel polyglotte
La main-d’œuvre est polyglotte et qualifiée. De nombreux professionnels habitant et travaillant au Grand-Duché de Luxembourg maîtrisent au moins deux des langues les plus souvent véhiculées dans le monde des affaires comme l’anglais, le français et l’allemand.