APPROCHE COMPTABLE
ET RÉGLEMENTAIRE

Toute société d’assurance doit avoir une politique telle que sa probabilité de ruine soit très faible et chercher à :

  • Stabiliser les résultats techniques
  • Eviter les résultats nets négatifs
  • Protéger les fonds propres

Approche comptable et réglementaire – directives européennes – qui vise à protéger l’assuré.

  • Capital minimum
  • Marge de solvabilité
  • Contrôle
  • Sanctions

gws-captive-luxembourg-captive-captive-reassurance-utilite1


APPROCHE PLUS GLOBALE
DU RÔLE DE LA RÉASSURANCE ET DES RÉASSUREURS

La réassurance, en déchargeant la cédante du poids de la sinistralité, aide au démarrage de activités et accompagne ensuite le développement de la compagnie.

Lors du démarrage des activités des compagnies
Le dossier d’agrément comprend le plan de réassurance: les comptes prévisionnels du business plan tiennent compte du résultat estimé des cessions.
Application du programme de réassurance aux prévisions brutes de primes et de sinistralité.
Le plan de réassurance doit avoir été négocié – structure et conditions – aupès d’un réassureur qui sera leader du programme.
En outre, s’assurer du support des réassureurs suiveurs.

Dans le cours de leur développement
La réassurance permet:

  • Augmentation de la capacité de souscription
  • Lancement de la souscription dans une nouvelle branche
  • Lancement d’un nouveau produit
  • De favoriser la surveillance des risques
  • Une meilleure homogénéité du portefeuille en coupant les pointes – réassurance spéciale des grands risques
  • Protection contre une fréquence anormale de la sinistralité et contre les risques d’accumulations

Globalement, la réassurance contribue à répartir sur le marché mondial les risques qui dépassent la capacité des assureurs nationaux; elle permet de réaliser une véritable compensation mondiale des risques les plus lourds dans le domaine des sinistres catastrophiques, notamment les conséquences d’événements naturels.